Edition 2018



Élections









Aujourd’hui débute en France le scrutin des municipales, comme à chaque élection je ne comprends pas que les citoyens participent à cette grossière mascarade.

Comment peuvent-ils ne pas voir que cette kermesse des bulletins n’est en rien la célébration d’une démocratie, pourquoi ne sont-ils pas conscients depuis que les élus leur mentent sans vergogne que l’élection n’est pas une réponse convenable aux revendications qu’ils expriment dans les urnes, que n’ont-ils pas compris cette citation de Coluche : « Si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que ça serait interdit ».







Voter c’est abdiquer disait Élisée Reclus en 1885, il avait compris que le vote, tel qu’il était imaginé par les maîtres en cours ne pouvait en aucun cas changer les destins des peuples et qu’au contraire une soumission aux élections ne pouvait être qu’un aveu d’allégeance aux élus.









Partout on entend et on lit ces théoriciens incultes qui hurlent avec une conviction absurde que le droit de vote est sacré parce qu’il a été obtenu par des luttes souvent meurtrières, mais ce discours de domestique oublie de prendre en compte que ceux qui sont morts pour que se manifestent les voix du peuple n’auraient jamais imaginé ou voulu combattre pour ce qu’est devenu la démocratie actuelle qui n’est plus que l’acceptation d’une servitude incontestable durant tout le temps des mandats de ceux qui ont été choisis.

La démocratie réclame d’autres règles que celles qui ont été dictées par ces élites auto proclamées d’un système dont le seul but est l’enrichissement permanent d’une caste aux dépens de toutes les autres.








Les votes blanc devraient être reconnus et comptabilisés pour qu'une élection soit annulée si aucun candidat n'est plébiscité, le seuil de la majorité électorale devrait être très largement supérieur aux 51 % actuels puisque ce ratio ne peut que conduire a un conflit permanent qui opposera la moitié des votants à l’autre, les mandats devaient être impératifs afin que les candidats honorent leurs promesses électorales, les élus devraient aussi être révocables lorsque leurs décisions ne sont pas conformes aux aspirations des populations, les référendums devraient en permanence pouvoir exprimer les volontés citoyennes, les modifications nécessaires sont aussi longues qu’importantes.

Les élus sont au service de toute la population d’un pays et pas seulement a celui de leur parti, ils ne sont que de simples fonctionnaires d’état qui devraient logiquement être licenciés comme le sont les autres salariés en cas de faute majeure, puisque les citoyens sont leurs employeurs.










Malgré les craintes liées à la contamination virale actuelle, malgré la gestion catastrophique de cette crise sanitaire, malgré les répressions violentes et les mutilations qui ont été commises à l’encontre des manifestants, malgré les arrestations arbitraires, malgré les scandales d’état avérés et les mensonges de toutes natures, malgré les preuves accablantes qui démontrent depuis des années les incompétences dramatiques de la plupart des élus de la république, malgré le mépris des pouvoirs successifs pour les referendums et leurs résultats, malgré la déconstruction consciencieuse des acquis sociaux par une caste réactionnaire qui commande aux élus cette mission funeste, malgré une paupérisation constante de la population et l'enrichissement insolent des spéculateurs, malgré l'évidence








Et n'approuvent donc pas l'idée qu'un boycott électoral puisse être un outil pertinent pour démissionner pacifiquement les actuels dirigeants et finalement remplacer le système gangrené qui a permis et encouragé leurs forfaitures multiples par un autre, plus enclin au partage des richesses et à la paix sociale que le nôtre.

C'est très dommage aussi parce que finalement ils dédaignent l'unique moyen réellement politique qui permettrait d'exiger qu'une nouvelle constitution corrige l'ensemble des carences démocratiques que pourtant la majorité des citoyens déplorent depuis des décennies, c'est pourtant la seule solution viable.






Sont des pépinières d'intelligences collectives
qui permettent une prise de conscience
citoyenne documentée et réfléchie
qu'il est urgent de participer
à la démocratie réelle.









...